Coordinateur de CPTS :
quel est son rôle ?

Coordonnateur de CPTS

Une Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (CPTS) nécessite du temps de coordination.

Du temps pour mettre en place le projet de santé et son contrat ACI (accord conventionnel interprofessionnel), gérer ses aspects administratifs et son association, communiquer auprès des professionnels de santé et de la population, étoffer et maintenir le lien avec les partenaires et les institutions…

Il semble donc indispensable de confier toutes ces missions à une personne ressource : le coordinateur.

Son objectif ? Vous permettre de vous concentrer sur votre activité quotidienne de soignant.

Quelles sont les missions d’un coordinateur ? 

Être coordinateur, c’est…

  • Être un « chef d’orchestre » : harmoniser, mettre en synergie, articuler, garantir la pluriprofessionnalité, mettre en musique, être une personne ressource.
  • Emmener une équipe/un collectif vers des objectifs communs : donner l’envie/motiver, accompagner, porter une dynamique, créer les bonnes conditions, produire de l’intelligence collective, créer du mouvement, rappeler les objectifs de la CPTS
  • Faire du lien au sein du collectif et vers l’extérieur (autres acteurs de santé, autres CPTS) : communiquer, être à l’écoute, transmettre, co-construire, rassembler, représenter/être porte-parole, traduire les demandes et besoins
  • Organiser et mener : rédiger, gérer l’Association (vie associative : gestion financière, conseil d’administration, Assemblée Générale, adhésion…), gérer les projets, accompagner le changement, définir un plan d’actions, savoir concilier l’administratif et le politique, hiérarchiser/prioriser, chercher des soutiens financiers, réaliser une veille juridique et documentaire…
  • Être créatif : être force de propositions, créer des supports, créer une identité collective
  • Participer à l’organisation du système de soins de demain : structurer l’offre ambulatoire

Le coordinateur est un véritable représentant de la CPTS sur le territoire, auprès des institutions et des partenaires. Par exemple, la CPTS est un véritable moteur, aider de son coordinateur, pour le développement du lien ville-hôpital. 

Les coordinateurs ont des missions communes mais exercées différemment d’une CPTS et d’un coordinateur à l’autre :

Ingénierie et gestion de projets

  • Elaboration et réévaluation d’un diagnostic
  • Co-construction d’un plan stratégique et identification des actions
  • Accompagnement de la mise en œuvre des actions : expertise ou support administratif
  • Organisation des partenariats nécessaires à la construction et mise en œuvre des actions
  • Organisation du suivi et de la communication autour du projet
  • Coordination ou management de projets

Gestion administrative de la CPTS

  • Gestion des adhésions : campagne d’adhésion, constitution et mise à jour de fichiers adhérents
  • Logistique associée à l’organisation de réunions : CA, AG, groupes de travail etc.
  • Gestion budgétaire : demandes de subvention, saisie et suivi comptabilité, relations avec l’expert-comptable, élaboration du budget prévisionnel et suivi du budget

Animation du réseau CPTS

  • Organisation de la vie associative (AG, évènements divers) : invitations, logistique « Aller vers » les professionnels de santé sur le terrain : informer, recenser, accompagner
  • Créer et diffuser des outils de communication
  • Co-gérer une plateforme collaborative (si la CPTS en utilise une)
  • Construire et participer aux relations avec les partenaires : informer, collaborer sur des projets communs, représenter la CPTS et/ou assister les PS dans leurs relations avec les partenaires/tutelles
  • Faire le lien et accompagner si besoin les ESP du territoire, garantir l’appropriation du projet CPTS par les ESP

Néanmoins, un coordinateur ce n’est pas : 

Une formation de coordinateur à l’EHESP

Depuis plusieurs années, l’École des Hautes Études en Santé Publique (EHESP) propose une formation de coordinateur de regroupements pluriprofessionnels de soins primaires (PACTE : programme d’amélioration continue du travail en équipe).

En région Pays de la Loire, la formation des coordinateurs CPTS a été adapté au besoin de la région en partenariat avec l’Inter URPS et l’EHESP. Cette formation dure un an, associant des temps en présentiels et du e-learning sur la plateforme de l’EHESP.